Tout savoir sur l'assurance emprunteur

ASSURANCE DE PRÊT

Depuis la loi Hamon sur le crédit immobilier les libertés des emprunteurs s'étendent:

  • Il est désormais possible de résilier l’assurance de son crédit immobilier à tout moment pendant toute la première année suivant le contrat de prêt à tout moment
  • Le délai de réponse de la part des banques est limité à 10 jours. Si cette obligation n’est pas respectée, la banque en question se verrait imposer une sanction administrative de 3 000€
  • La loi interdit aux banques de réclamer des frais d’avenants pour une résiliation qui aurait lieu pendant ces 12 premiers mois
  • Les banques se voient également interdire toute facturation pour l’étude d’une assurance externe
  • L’obligation pour la banque de motiver sa décision de refus de substitution en s’appuyant sur la grille du CCSF.

La loi Hamon vient donc cadrer l’action de changer son assurance crédit en cours, et en faciliter les modalités d’exécution.

Avec 3CO divisez par 2 votre assurance de prêt immobilier!!!

PERFORMANCE

Nous vous proposons les contrats d’assurance de prêt les plus compétitifs en tenant compte de votre profession, de votre état de santé et des sports que vous pratiquez  vous permettant d’être couvert  quelque soit la situation .


     Assurance Emprunteur "primo-accédant" 


    Assurance Emprunteur "Métiers à risques"


     Assurance Emprunteur "Militaires"


    Assurance Emprunteur "Sports à risques"


    Assurance Emprunteur "Risques Aggravés"


    Assurance Emprunteur "Séniors"


    Assurance Emprunteur "Fumeurs"


    Assurance Emprunteur "Sur Mesure"


    Assurance Emprunteur "Gros capitaux"


ACCOMPAGNEMENT

Nous vous facilitons l'ensemble des démarches administratives dans le respect de la loi HAMON et SAPIN II.

Bien comprendre l'assurance "EMPRUNTEUR" :

L’assurance emprunteur est un mix « prix / garanties » dont chaque composante à son rôle fixant le prix et renchérissant d’autant la mensualité de votre crédit, mais ces garanties sont essentielles pour vous permettre de conserver votre bien en cas de coup dur.

Les contrats d’assurance emprunteur présentent toujours les mêmes garanties :

  • Décès/PTIA (Perte totale et irréversible d’autonomie : cette garantie prend en charge le remboursement du capital restant dû en cas de décès ou PTIA, suite à un accident ou une maladie à hauteur du montant garanti.
  • ITT/IPT (Incapacité Temporaire Totale de travail / Invalidité permanente totale) : cette garantie prend en charge le remboursement des mensualités du prêt, à hauteur du montant garanti en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité, suite à accident ou maladie.

Et pour faire le bon choix,  il est important de comparer les points suivants, en particulier les garanties ITT/IPT :

  • La durée de franchise (période pendant laquelle la garantie ne s’active pas) : cette durée est généralement de 90 jours mais on peut trouver d’autres délais : 30 jours, 60 jours, 120 jours, 180 jours. Conseils : adaptez votre franchise selon votre profession et votre prévoyance entreprise : (exemple : si vous êtes fonctionnaire « 180 jours » est le bon délai de franchise, si vous êtes artisan, TNS, il vaut mieux prendre une franchise 30 jours)
  • Le mode d’indemnisation :
    • L’indemnisation "forfaitaire", qui consiste à prendre en charge le montant de la mensualité x par le pourcentage de garantie pris lors de la souscription.
    • L’indemnisation "indemnitaire" qui consiste à prendre en charge la perte de revenu subie entre le revenu habituel perçu par l’assuré et le revenu perçu par l’assuré pendant l’incapacité de travail.
      • Conseils : optez pour l’indemnisation forfaitaire en effet l’autre demande pour qu’elle soit active un pourcentage de perte de revenus d’au moins 25%, ainsi si vous avez une prévoyance entreprise avec maintien de salaire, celle-ci n’interviendra pas. Attention : Certaines garanties ne s’activent que si l’assuré est en activité professionnelle au moment du sinistre : ainsi pour les personnes en congé parental ou sabbatique, ou entre deux emplois…la garantie ne donne pas lieu à indemnisation.
  • Le taux de prise en charge de l’invalidité permanente : pour la grande majorité elle s’active à partir d’un taux d’invalidité de 66% ; taux calculé par expertise de l’assureur, qui croise l’incapacité fonctionnelle (gestes de la vie courante) et professionnelle (gestes liée à une activité professionnelle quel qu’elle soit). Mais certains contrats peuvent intervenir en dessous de ce taux de 66%. Communément appelée « invalidité permanente et partielle »  la prise en charge et alors partiel et elle est calculée de la façon suivante : (n-33)/33 ou n est le taux d'invalidité constaté par expert et inférieur à 66% . Conseil : optez pour un contrat où l’IPT et IPP sont intégrés
  • Les exclusions :
    C’est un point très important car c’est ici qu’il y a matière à litige en cas de sinistre. En effet au regard des contrats existants, certains excluent bon nombre de pratiques sportives considérées « à risque », ou professionnelles. Ainsi Vous devez donc toujours vous assurer que les exclusions des contrats ne concernent pas vos activités courantes, de loisirs, professionnelle ou mêmes potentielles.

Conseil :Pour les exclusions liées à certaines pathologies, (dorso ou psy généralement, représentant + de 70% des motifs de prise en charge par les assureurs), vérifiez que ces exclusions soient généralement utiles à limiter les abus à l'assurance, en revanche, dès lors qu'il peut être établi qu'une pathologie est réelle et sérieuse, la prise en charge doit être évidente.
Il est donc important de prendre le temps de bien préparer votre dossier. Pour cela, n'hésitez pas à faire appel à nos services dans une neutralité totale. Nos conseillers jouent un rôle de diagnostiqueur , de guide et de faiseur d'économie , en effet en passant par 3CO crédit vous pouvez faire jusqu'à 50% d'économie par rapport à celle de la banque avec les mêmes garanties