RATIONALISER son budget

avec le rachat de crédit . 


Environ 1/3 des Français envisagent de contracter en 2020 un crédit à la consommation pour financer leurs projets ( auto, voyage, travaux d'améliorations, etc.. ), et ces prêts à la consommation ne sont pas près de disparaître.

Près d’un Français sur deux (44%) envisage de mener des projets nécessitant un budget important et 15% (soit près de 8 millions de personnes) comptent contracter un crédit pour les financer, selon une enquête Cofidis / CSA Research

Que ce soit pour remplacer une télé qui a lâché, un nouveau canapé ou une voiture, l'électroménager, ... les occasions d'y recourir ne manquent pas, surtout quand les fins de mois sont difficiles à boucler et que l'épargne de précaution est inexistante.

Pour certains Français, ce recours au crédit est devenu la seule alternative pour financer certains besoins

Malheureusement, dans certains cas, la multiplication des crédits conduit à des situations où les remboursements deviennent difficilement supportables et le spectre du SURENDETTEMENT avec tous les inconvénients pointe son nez.

ALORS, quand ces prêts se multiplient, le RACHAT DE CRÉDIT peut radicalement réduire les mensualités et ainsi RATIONALISER VOTRE BUDGET.

Surtout quand on l'anticipe ! 

En effet il ne faut pas attendre les premiers impayés pour réagir ( Pour information : un rachat de crédit anticipé est dans près de 95% des cas accepté) .

Le rachat de crédit est alors une solution qui permet, en regroupant l'ensemble de ses crédits, de diminuer son endettement et d'augmenter son reste à vivre, en d'autres termes son pouvoir d'achat


3CO-CRÉDIT émanation d'une expérience de plus de 20 ans dans le monde bancaire et au sein du secteur de l'Economie Sociale et Solidaire auprès d'associations à but non lucratif pour aider les familles en difficulté financière à trouver des solutions, vous présente par trois exemples réels chiffrés, le gain mensuel qui peut être réalisé par les emprunteurs qui regroupent leurs différents crédit. 


Exemple 1 : 

Un couple, dont un membre est en CDI avec 1.300 euros de revenus par mois et l'autre en CDD avec 1.488 euros de revenus par mois. Ils ont quatre enfants à charge et perçoivent 467 euros d'allocation.

Ils ont un crédit immobilier à hauteur de 800 euros par mois et différents prêts consommation, pour l'électroménager, le mobilier, le véhicule, le multimédia et les travaux dont le tout représente un total de 1.430 euros par mois.

Malheureusement, le poste du parent en CDD a été supprimé et le ménage vit donc avec un seul revenu de 1300 €. Ils ont pioché dans leurs réserves pour couvrir la perte de revenus mais celles ci, se sont épuisées 

Face à cette situation ils ont alors optés pour une rachat de crédit, avant le surendettement et tous les problèmes qui vont avec

Le montant total des crédits rachetés est de 48.300 euros, pour une mensualité de 443 euros (nouveau crédit proposé au taux nominal de 4,51% en 144 mois (TEG 5.55%). Ils économisent près de 1.000 euros par mois 


Exemple 2 : 


Un homme de 38 ans, divorcé, sans enfant à charge, paie 90 euros de pension alimentaire pour son enfant gardé par son ex-compagne. Electricien en CDI, il perçoit 1.950 euros nets par mois et paie un loyer de 425 euros. Il a souscrit quatre prêts atteignant  507 euros par mois, 

Cette personne voit ses revenus amputés de 1022 € par mois, 

Il décide de faire un rachat de crédit 

Le montant total des crédits rachetés est de 21.500 euros, pour une mensualité de 253,10 euros (taux de 4,55% sur 108 mois- TEG 5,53%), soit un économie de 254 euros.


Exemple 3 :

Un couple marié , propriétaire de leur résidence principale, 64 ans tous les deux, percevant une retraite de 1.500 euros par mois pour l'un et 800 euros pour l'autre, ainsi qu'un revenu foncier de 560 euros.

Le ménage pour leur locatif a contracté un prêt immobilier de 740 euros par mois (soit un déficit de 180 € par mois, avec un capital restant dû sur le prêt immobilier de 37 200 €) et des prêts à la consommation à hauteur de 675 euros par mois pour un capital restant dû de 21 650 €..

Ce couple avec un revenus global de 2860 €, voit ses revenus amputés de 1415 € par mois,

Le montant total des crédits rachetés est de 58 850 euros, pour une mensualité de 474 euros (taux de 1,55% sur 120 mois- TEG 2.65%), soit un économie de 890 euros par mois.


Par ces trois exemples, il est clair que penser "rachat de crédit" n'est pas un constat d'échec mais plutôt un acte de gestion responsable 


Pour éviter toutes déconvenues dans votre demande de rachat de crédits :

"Tour d'horizon d'une demande de rachat de crédit"