Précarité financière

Il en ressort une chose : 2,4 millions de personnes en France sont en situation de fragilité financière et  plus de 500 000 personnes sont sans compte bancaire soit près de 3% des clients toutes banques confondues

La détention d'un compte de dépôt était de 99% des français de plus de 18 ans en 2014. En 2016 il est en diminution de 3% et bien plus pour les personnes en situation de fragilité financière 

RAPPEL : Les personnes considérées comme financièrement fragiles peuvent l'être pour différentes raisons : suite à une interdiction d'émettre des chèques (interdiction bancaire), étant en procédure de traitement du surendettement, ayant des incidents de paiement répétés étant à découvert tous les mois, utilisant des crédits revolving pour combler leur charges de budget mensuel, ...

Pour parer à cela une loi à été promulguée en 2003. Elle s'appelle "le droit au compte"  participant au processus de l'inclusion bancaire défini comme suit: " « l’inclusion bancaire participe au processus d’inclusion dans la vie économique et sociale. Elle permet à une personne physique d’accéder durablement à des produits et services bancaires adaptés à ses besoins non professionnels et de les utiliser » "

Cette loi de 2003 a été élargie en juin 2017 pour toute personne physique résidant  dans l'union Européenne n'agissant pas pour des besoins professionnels, dès lors qu'ils n'ont pas de compte en France

Dans ce droit au compte, se sont les zones urbaines où il y en a le plus avec une concentration sur Ile de France, les Hauts de France et la région PACA. Mais sur un an ( entre 2015 et 2016 ) c'est dans les pays de Loire que la progression a été la plus forte ( +20%) 

Dans cette observatoire, il note ainsi que plus de 175 000 compte ont été ouvert dans le cadre du "Droit au Compte" dont 50% depuis 2 ans et plus de 25 % depuis plus de 4 ans. 

On note aussi, sur cette population, qu'avec le temps il n'a pas été possible de faire évoluer leurs services bancaires spécifiques vers un compte bancaire classique donnant accès à l'ensemble des services que propose une banque. (signe que pour ces personnes sortir de la précarité financière n'est pas chose facile: (chômage, temps partiel imposé, maladie, divorce, coût de la vie ... ).

Près de 66% des personnes recensées par les banques en situation de précarité financière sont inscrite au fichier des incidents de paiement ( FCC) de la Banque de France et en majorité ceux ayant un dossier déclaré recevable à la commission de surendettement.

Ces personnes en fragilité financière ont en moyenne 4 crédits à la consommation dont 3 en crédit renouvelable souscrit pour 90% sur les lieux de vente et n'ont pas en agence bancaire.

Les solutions pour réduire le nombre de personne en fragilité financière.

  1. L'éducation financière et budgétaire avec l'ouverture des points budget sur le territoire et un portail internet sur l'éducation économique et financière " mesquestionsdargent.fr "
  2. L'anticipation aux éventuelles problèmes de déstabilisation budgétaire
    • Découvert récurent
    • Utilisation régulière de crédit renouvelable
    • Incidents de paiement générant des frais d'intervention bancaires
  3. Le regroupement de crédits ( rachat de crédits) permettant de réorganiser les charges mensuelles d'une personne fragilisée financièrement et lui permettre de conserver son compte bancaire classique