Pour faire face aux défis de la retraite

Baisse de revenus

Plus de contrainte professionnelle donc 100% de temps libre pour ses envies 

Plus de primes, 13ème mois ou autre

Besoin d' aménagement de son intérieur pour l'adapter à l'âge

Part des charges fixes ( eau électricité crédits en cours, ... ) démultipliée par rapport aux nouveaux revenus ( reste à vivre réduit ) 

Aide aux enfants, 

...

Font que nos seniors ont besoin d'agir sur leur budget avant retraite ou tout au début pour ne pas se retrouver étranglés budgétairement et pouvoir continuer à profiter de la vie 

Agir avec un acte de gestion responsable et prévisionnel qui est de faire un RACHAT DE CRÉDITS responsable intégrant les charges de crédits existantes,  les projets prévisionnels à venir tout en conservant un niveau de vie équivalent à avant.

La retraite en chiffre :

20 millions de retraités dont plus de la moitié qui dépendent du régime général des salariés du privé avec une pension moyenne de retraite de 1 300 euros bruts en France, moins de la moitié du salaire brut moyen (2 800 euros) et pour les retraités ayant une carrière complète, la pension dépasse en moyenne 1 700 euros par mois

De 2800 € à  1700 € dans le cas d'une carrière complète ! une sacrée baisse de  revenus, alors qu’il reste tant à faire à l’entrée dans le bel âge !

De plus l'espérance de vie ne cesse d'augmenter; de 70 ans en 1960, elle atteint 79,3 ans pour les hommes et 85,5 ans pour les femmes en 2014. Au cours des 60 dernières années, hommes et femmes ont gagné 14 ans de vie en moyenne.

les seniors vivent plus longtemps, mais surtout plus longtemps en bonne santé et par rapport à nos parents, les seniors veulent vivres pleinement ET SURTOUT VOYAGER 

Les seniors et les voyages 

Les seniors ont réalisé plus de 22 milliards d'euros de dépenses touristiques en 2014.

Les trois quarts des personnes de 62 à 71 ans sont partis en voyage au moins une fois durant l'année 2014. Sur la tranche des 82-89 ans, encore près d'une personne sur deux est concernée.

Près de 50 % des quinquagénaires français pensent en premier aux voyages pour dépenser leur argent, contre 40 % de la population moyenne.

Les personnes de 62 ans et plus représentent près d'un tiers des nuitées de touristes français en 2014.

Les 82-89 ans dépensent en moyenne 435 euros par voyage, contre seulement 356 euros pour les 25-61 ans.

Les 62-89 ans partent en moyenne en voyage pour 7,3 nuitées, contre seulement 5,2 nuitées pour les 25-61 ans.

Parmi les personnes âgées de 62 à 89 ans, 59 % partent en voyage en couple et 31 % seules. Des taux qui descendent à 30 et 23 % respectivement, chez les 61 ans et moins.

Août reste le mois préféré des 62-89 ans pour partir, avec 17 % des nuitées touristiques. Mais leurs départs sont moins concentrés sur la pleine saison d'été que les 25-61 ans (30 % des nuitées touristiques réalisées au mois d'août), les mois de septembre et octobre bénéficiant d'une forte fréquentation des seniors.

Les seniors pratiquent des activités culturelles (visites de monuments, de sites historiques, de musées...) lors d'un séjour touristique sur quatre. Soit une fréquence supérieure de 14 % à celle des 25 ans et plus.

Près d'une personne sur cinq ayant entre 62 et 89 ans possède une résidence secondaire, contre 7 % des moins de 62 ans.

D’autant que les retraités peuvent profiter du « hors saison » pour un meilleur prix, sans risque d’être dérangé par la grande foule… Séjour all inclusive, croisière, ....:

Nombreuses sont les formules pour voyager, mais c’est le camping-car qui a souvent la faveur des seniors; 450 000 Français sillonnent les routes à bord de camping-cars, dont le nombre a plus que doublé en dix ans 

Liberté, indépendance, proximité avec la nature…, les vacances en camping-car font de plus en plus d'adeptes, malgré un coût élevé et un investissement qui nécessite souvent un prêt pour les retraités au regard des prix du marché dans ce domaine : compter pour un camping car un investissement d'un minimum  de 20 000 € pouvant aller jusqu'à 70 000 € .

20 000 €, 30 000 €, ... de prêt ; comment l'intégrer à son budget qui a subit un gros coup de rabot au passage à la retraite ?

De plus c'est un investissement qui s'ajoute aux charges fixes de la vie courante,  dont souvent petits prêts électroménager ou de gestion courante et souvent un prêt AUTO

LA SOLUTION EST UN RACHAT DE CRÉDIT avec intégration du projet ( rachat de crédit pouvant aller de 12 ans à 15 ans selon votre situation de locataire ou de propriétaire ) 

12/15 ans à des taux bas permettent ainsi de réaliser le projet tout en conservant un reste à vivre satisfaisant .

un rachat de crédit avec intégration de projet  peut également servir à l’achat d’une voiture neuve, pour profiter des dernières technologies embarquées au service de la sécurité ou également en regroupant  ses crédits en UN , aider financièrement ses enfants et petits-enfants en proie à des difficultés.

Bien vivre sa retraite c'est :

1. La préparer

2. Anticiper la baisse de revenus

3. Faire un bilan budgétaire avant et après mise en retraite

4. Faire un regroupement de crédits pour simplifier sa gestion de ses emprunts en transformant plusieurs crédits en un seul, et en n'ayant qu'un seul interlocuteur.

a. en effet en opérant un remboursement par anticipation, un prêt de restructuration permet d’amortir plusieurs crédits sur une durée unique et plus longue afin de réduire la charge de remboursement mensuelle et permettre d'éviter un endettement excessif surtout si vous avez des projets


DEMANDE DE DEVIS : CLIQUEZ ICI