Les Français et l'argent

Si l'argent ne fait pas le bonheur... il y contribue fortement. Telle est l'adage souvent évoqué lors de conversations depuis la nuit des temps

Selon une étude ING, 70% des Français sont obsédés par l'argent ?

En effet l'argent, pour la grande majorité, est associé à sécurité et à à liberté et si 7 Français sur 10 estiment leur situation actuelle satisfaisante, 2/3 souhaiteraient changer de vie s'ils avaient plus de moyens... 

Amour, santé, famille, vie sociale peuvent être suffisant pour beaucoup, mais l'argent reste essentiel pour tous et devenir "riche"  est pour tous synonyme de liberté, de sérénité et de projets d'avenir. 

Mais à partir de quel niveau d'épargne, les français se coïncidèrent "riches" ,

ING, dans sont étude a demandé aux sondés le montant dont ils auraient besoin pour changer de vie. Ils citent, pour 44% d'entre eux la modique somme de 100 000 euros et sur la question "si on leur imposait de devoir choisir entre la possibilité d’avoir plus de temps et celle d’avoir plus d’argent" 75% des interrogés répondent "avoir plus d'argent". 

Preuve que la notion d'argent obsède vraiment les Français

Sinon une autre enquête "Omnibus YouGov" a interrogé les Français sur leur perception de leur situation financière.et pour résumer, 4% se définissent comme étant riches et 23% comme pauvres... 

Sur la question du niveau de revenus pour se considérer "riche" les résultats sont vraiment disparates : 

9% entre 1500 et 2999 euros, 

14% entre 3000 et 3999 euros, 

15% entre 4000 et 4999 euros, 

20% entre 5000 et 6999 euros, 

11% entre 7000 euros et 9999 euros, 

25% plus de 10000 euros,

et 6% ne savent pas définir à partir de quand ils se considèrent riches. 



Mais attention à cette question, la majorité des sondés  rajoute "OK" pour plus de revenus mais pas si c'est pour payer plus d'impôts. En effet 56% des personnes interrogées estiment qu'ils payent trop d'impôts. Alors même s'ils veulent gagner plus, il sont bien conscient que cela va de pair avec un changement de tranche d'imposition. Donc, ils rêvent de richesse mais ne semblent pas forcément prêts à payer en contre partie. Sentiments partagés à +64% pour les CSP+ et à 46% pour les CSP-


Pour en savoir plus 

Un autre point est évoqué dans cette étude: la gestion budgétaire et ses crédits

Pour 95%, ils se déclarent autonomes et 77% s'estiment bien informés et capable de gérer, mais pour une part significative de ces français se déclarant autonome, ayant plusieurs crédits (immobilier ou des crédits consommation) la gestion de leur budget peut vite devenir compliquée n'arrivant pas encore à réfléchir ou penser en termes de budget prévisionnel. En effet, beaucoup voit l'action de souscrire un crédit à l'instant "T" sans faire l'intégration dans le temps des conséquence de ce nouveau crédit dans sa courbe de revenus annuel.

Ce comportement pourrait être corrigé, si dans notre société il était prévu dès le plus jeune âge une éducation budgétaire.

Ainsi la solution pour les français qui ont trop de crédits en cours, qui pourrait très vite être un problème en cas d'événements souhaités ou non souhaités ( perte de revenus, naissance, retraite, divorce, acquisition immobilière, financement d'études, changement de véhicule, nécessité de faire des travaux, ....) est le RACHAT DE CREDIT permettant à l'emprunteur qui a trop de crédits en cours de les regrouper en un seul. Pour réduire son taux d'endettement, tout en diminuant sa charge mensuelle. 

L'emprunteur pourra alors mieux gérer son budget( plus qu'un seul crédit)  et prévoir ou réaliser de nouveaux projets en intégrant dans ce nouveau prêt une enveloppe de trésorerie sans grever son endettement  

Club Crédit Conseil de L'ouest - 3co-crédit - expert depuis plus de 20 ans dans l'accompagnement budgétaire familial, quelque soit votre situation( retard d'impôts, dettes, soulte, ...)  vous permettra de trouver la solution financière en regroupement de crédit dans un cadre de "crédit maîtrisé" en vous accompagnant sur chaque étape.


Faites votre demande c'est sans engagement ! 



Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d'un particulier, avant l'obtention d'un ou plusieurs prêts d'argent