Budget serré ? Découverts réguliers ? :Les actions à mener !


• 1)Commencer par établir votre budget

En énumérant précisément les postes de frais fixes (EDF/GDF, Téléphone/internet, loyer, prêts, ....),  et vos ressources fixes,

En faisant cela ,  vous déterminerez la somme qui vous reste chaque mois pour les dépenses quotidiennes ( nourritures, habillement , essences, loisirs , ...) , S'il ne reste pas assez, analysez poste par poste comment optimiser vos dépenses.

Conseil : Si vous rencontrez des difficultés pour gérer votre budget, prévenez votre banquier et demandez-lui de l 'aide. Une bonne relation avec son banquier, permet souvent d'éviter des désagréments, comme des fichages, des frais intempestifs  

• 2) Éplucher vos contrats d'assurance

Un changement durable dans votre quotidien peut être l'occasion de revoir vos contrats d'assurances. 

Si vous n'utilisez plus ou moins votre voiture , votre assurance auto peut être allégée de l'option "trajet domicile-travail" ou ceux avec un kilométrage défini .

Si vous déménagez dans un logement plus petit, baissez le montant garanti de votre assurance habitation.

Conseil: mettez toutes vos assurances chez le même assureur. Plus vous aurez de contrats chez eux plus la facture sera réduite .

Pareille; inutile de s'assurer plusieurs fois contre le même risque. Par exemple , inutile de cocher la case assurance annulation de voyage si vous avez une carte bancaire haut de gamme type Gold ou Platinum.

• 3) Choisir une complémentaire santé adaptée

Affinez vos priorités (optique, dentaire, hospitalisation ...) selon vos moyens et votre âge. Faites le point en vous aidant des comparateurs en ligne

Conseil privilégiez les mutuelles, généralement moins chères que les assurances , et vérifiez votre éligibilité à la nouvelle complémentaire santé solidaire (CSS, simulateur sur www.ameli.fr/simulateur-droits ). Plus de 1700 communes ont négocié des contrats pour leurs habitants. Elles propose une couverture santé de 30 à 60% moins chère que les complémentaires du marché. L'adhésion est ouverte à tous, sans questionnaire médical, ni limite d'âge ni conditions de ressources. Seul pré requis: résider sur le territoire de la commune.  Renseignez-vous dans votre mairie.

Super nouvelle : le Zéro reste à charge :  lunettes, appareils auditifs et prothèses dentaires dans l'offre labellisée "100% santé" vous assure un reste à votre charge minime ou nul. Il sera nul dans ces trois secteurs en 2021. ( A lire : http://budgetfamiliale44.blogspot.com/2019/03/tout-savoir-sur-la-reforme-100-sante.html)

• 4) Réduire les frais bancaires classiques

Résiliez les services bancaires dont vous ne faites aucun usage. Exemple d'option superflue, une carte Visa Premier ou Gold Mastercard à plus de 100 € au lieu de moins de 50 € pour une carte classique.

Est-ce bien utile pour vous? Sachant que, en dehors des plafonds de retrait ou de paiement, plus élevés sur les cartes haut de gamme, ce sont les assurances (annulation de voyage, locations de ski ...) qui font la différence.

Si vous avez régulièrement des frais d'incidents de paiement sachez que depuis le 1 er février 2019, la profession bancaire s'est engagée à plafonner à 25 € / mois les frais d'incidents pour les clients en situation de fragilité financière (défini par la banque en fonction des incidents constatés). Mais cette mesure n'est pas toujours appliquée. Réclamez-la à votre banque.

Conseil:  En cas de difficultés financières, certaines banques ont mis en place des dispositifs pour aider leurs clients à gérer leur budget. 

Parcours Confiance dans le réseau des Caisses d'épargne

Points Passerelle au Crédit agricole 

Appui à la Banque postale 

• 5) Vérifier son contrat d’énergie

Le poste d’énergie représente l’un des plus grosses dépenses d’un foyer, d'où l'intérêt de comparer les offres des fournisseurs (sur energie-info.fr ) pour trouver la moins chère et en changer le cas échéant.

Conseil : Participer à un achat groupé d'énergie peut être une bonne solution: plus vous êtes nombreux à faire la demande, plus les tarifs seront avantageux. Chez Selectra, il suffit de vous inscrire et d'attendre la meilleure offre négociée pour vous. À la clé, entre 12 et 14% d'économies sur le prix HT du kW / h.

• 6) Entretenir sa voiture à moindre coût

Depuis le 1er  juin 2010, vous êtes libre de faire réparer votre véhicule ailleurs que chez votre concessionnaire sans craindre de perdre votre garantie.

Néanmoins, il est conseillé de faire appel à lui pendant les deux/trois premières années pour faciliter la mise en œuvre de la garantie en cas de pépin. Passez la garantie constructeur, faites jouer la concurrence en demandant plusieurs devis dans des garages indépendants.

Sinon pour les interventions sur les pièces d'usure (pneus, freins, amortisseurs, essuie-glaces, batterie ...), il est plus économique de s'adresser à un centre auto  ou de commander vos pièces en ligne, comme les pneus.

Info: : Sur www.selfgarage.org , vous trouverez la liste des garages associatifs ou participatifs. Moyennant une cotisation annuelle le plus souvent comprend entre 5 et 50 €, ainsi qu'un tarif horaire imbattable, vous pouvez y réparer vous-même votre véhicule en bénéficiant sur place des professionnels et de tout le matériel nécessaire. Vous pouvez aussi leur confier la réparation. Les tarifs pratiqués sont jusqu'à 40% inférieurs à ceux d'un établissement classique.

• 7) Regrouper vos crédits en un seul avec une mensualité adaptée

Le rachat de crédit peut être aussi la solution, si après avoir actionné tous les leviers ci dessus vous constatez que ce n'est pas suffisant pour stabiliser votre budget

Certes , il faut ajouter les indemnités de remboursement anticipé et les garanties, mais aux vues des taux bas actuels, l'opération de rachat de crédits, ne vous coutera pas plus cher que de garder ses crédits en cours avec des taux pour les crédits consommations bien plus élevés que ceux proposés par les banques spécialisées en rachat de crédits. 

Demandez une étude CLIQUEZ ICI

• 8) Pour les accédants à la propriété :changer d'assurance emprunteur 

Le changement d'assurance est aussi possible indépendamment du taux: depuis 2018, cette faculté est offerte chaque année à la date anniversaire de votre contrat.

Car les économies réalisables en se tournant vers la concurrence des assurances des banques sont substantielles: entre 6.500 et 15.000 euros sur la durée totale du prêt.

Pour rappel très souvent  , “Les banques proposent des tarifs 2 à 3 fois supérieurs à la concurrence. La raison : n'ayant plus de marges sur les taux de crédits, elles le font sur les assurances emprunteurs liées aux crédits .

Demandez une étude CLIQUEZ ICI